Quel avenir pour Icardi ?

Prêté cet été au Paris Saint-Germain par l’Inter, Mauro Icardi a réalisé un grand début de saison, avant de regagner le banc pour quelques matchs au profit d’Edison Cavani. Attaquant au profil de renard des surfaces, et de finisseur, très peu contributeur au jeu de l’équipe, son style de jeu ne correspond pas à toutes les équipes modernes. Mais alors que la suite de la saison est remise entre parenthèses à cause de la crise du COVID-19, plusieurs options s’offrent au joueur pour la suite de sa carrière. Quelles sont-elles ?

Mauro aura passé six longues saisons du côté de la Lombardie. A la pointe de l’Inter, il aura disputé 219 matchs et marqué 124 buts, devenant l’un des attaquants les plus prolifiques d’Italie, et se classant parmi les meilleurs buteurs de l’histoire des Nerazzurri. Cependant une brouille avec sa direction (dû à des difficultés de discutions lors de sa prolongation de contrat, entre autre) entraînera un retrait du capitanat, Icardi lui cessera de s’entraîner pendant plusieurs mois, prétextant une blessure non vérifiée par le staff technique. Cette brouille (en plus des précédentes) marquera la fin de son histoire avec l’Internazionale. Placé sur la liste des transferts et jugé hors du projet par le nouveau coach Antonio Conte, Icardi arrivera au PSG sous forme de prêt avec option d’achat au dernier jour du mercato d’été.

Sous la direction de Leonardo le Paris Saint-Germain, connaissant la situation contractuelle d’Edison Cavani et les difficultés de ce dernier, saisira l’opportunité. La formule choisie (en prêt payant de 5 millions €, avec option d’achat fixée à 65 millions) réduit fortement les risques de flop. Mais avec Icardi, il faut toujours se montrer prudent. Sa femme et agent Wanda Nara, qui continue de vivre en Italie, souffle le chaud et le froid quant à l’avenir de son mari, laissant présager une envie de revenir en Italie. Et à 3 mois de la fin du prêt de ce dernier, trois options semblent se dégager.

RESTER AU PARIS SAINT-GERMAIN

Avec une option d’achat dans le contrat de prêt, le PSG semble être le décideur dans cette situation. S’ils posent les 65 millions fixés, et trouvent un accord avec le joueur et sa femme, ils s’offriront définitivement un buteur très prolifique pour un coût plus bas que les grands top mondiaux. A son arrivée, Icardi aura marqué les esprits en enchaînant les buts : 20 toutes compétitions confondues (12 en Ligue 1, 3 en CdF, mais surtout 6 en Ligue des Champions), avant de céder sa place à l’ex titulaire Edinson Cavani.

Icardi célébrant un but sous le maillot Parisien.

Au vu des prestations du joueur avant sa méforme, du contexte économique à venir des clubs, et de la fin de contrat de l’Uruguayen, le PSG aura tout intérêt de conserver Icardi. Au risque de ce retrouver avec Mbappé comme seule option de formation en pointe (replacé sur une aile depuis). Mais les discussions avec Wanda Nara s’annoncent d’ores et déjà électriques. Réputée pour être sulfureuse, Wanda aura quelque peu tué la carrière d’Icardi à l’Inter, ses déclarations sur les secrets de vestiaires dans son émission Tiki-Taka (dont elle est chroniqueuse) n’ont absolument pas plues à la direction Interiste. Il y aura donc fort à faire pour Leonardo afin de boucler dossier, d’autant que le couple Icardi semblerait privilégier un retour en Italie (ou Wanda continue de vive) pour des raisons familiales.

RETOUR A L’INTER

Autant le dire tout de suite, cette option est la plus improbable des trois. Les derniers événements survenus la saison dernière, ont marqué une rupture totale entre la famille Icardi et la direction. Il est possible qu’Icardi revienne en Italie si le PSG n’applique pas son option d’achat, mais ce serait en attendant de trouver un nouveau club. Même s’il a laissé une trace indélébile dans le passé récent des Lombards, il ne semble pas entrer pas dans les plans du coach Conte (qui restera très certainement sur le banc la saison prochaine). Le duo Lautaro-Lukaku tourne à plein régime, et l’Inter leur cherche un remplaçant pour les faire souffler. S’il ne trouve pas de nouveau club, il sera amené à devenir le quatrième choix, ou bien à finir en tribune.

Ayant prolongé avant d’être prêté au PSG, Icardi serait à un an du terme de son contrat. Pour ne pas le voir partir libre, l’Inter devra absolument le vendre cet été pour ré-investir sur le marché, d’autant que les besoins sont nombreux. Dévalué ces dernières saisons, il serait vendu à un prix similaire de son option au PSG (il est évalué à soixante millions par Transfermarkt) permettant à l’Inter une plus-value importante au bilan comptable. Et si l’un des deux compères du duo d’attaque actuelle est amené à être vendu (Lautaro est extrêmement courtisé par le Barça), l’Inter investira à valeur égale, Icardi n’est en rien considéré comme remplaçant potentiel, pour le moment.

Icardi ex-joueur et capitaine de l’Inter

Pour retracer la perte de statut d’Icardi avec l’Inter, voici un récit (raccourci et non-exhaustif) des événements passés :

  • Prise de bec avec Ultras de l’Inter, suite à un renvoi de maillot d’un supporter dû aux mauvaises prestations de l’équipe à l’époque.
  • Montée des tensions avec la Curva Nord, à cause de propos du joueur, jugés menaçant envers les supporters dans sa biographie « Sempre Avanti ».
  • Discussions à l’époque entre Wanda Nara et Aurelio De Llaurentis (président du Napoli), pour obtenir une prolongation et une augmentation avec l’Inter.
  • Histoire de pourparlers à répétition avec la direction de la Juventus au cours des dernières années.
  • Blocage des négociations de prolongation avec l’Inter entraînant un retrait du capitanat, suite à un comportement jugé inapproprié du couple Icardi.
  • Refus d’entraînement pendant plus d’un mois par le joueur suite à la perte de capitanat, prétextant une blessure jugée non justifiée par le staff de l’Inter.
  • Nombreuses divulgations de Wanda Nara sur les secrets de vestiaires dans Tiki-Taka, entraînant une dégradation des rapports entre Icardi et le reste du vestiaire. La plus célèbre concernant le fait que son mari soit tellement influent au sein du club, qu’il puisse choisir qui joue d’un simple coup d’œil.

FILER A LA JUVENTUS

En Italie, il est de notoriété publique que des négociations entre Icardi et la Juventus existent. Pour la famille qui souhaite continuer de vivre en Italie (notamment pour la scolarité des enfants) et voyant ses perspectives d’avenir barrées à l’Inter, il est logique d’espérer un signe venant de Turin. La Juve dominant totalement son championnat avec huit titres consécutifs, et une ambition constante d’amélioration de son effectif pour aller décrocher le titre en Ligue des Champions, Icardi serait une piste intéressante. Cependant, une arrivée à Turin dépend beaucoup du biais par lequel le transfert se ferait : par le PSG, ou par l’Inter.

Par le PSG, si l’option est levée, un départ se fera uniquement pour une offre dépassant les 70 millions d’euros investis. En parallèle, la condition sine qua non pour une arrivée à Turin, est l’achat d’un, voir deux buteurs. Un transfert par le biais du PSG est plus cher, mais peut-être plus facile à réaliser que part l’Inter. De plus, ce n’est pas parce que le joueur signe au PSG, qu’un transfert dans le même été est impossible. Surtout que les contreparties techniques que possède la Juventus sont un atout de poids pour débuter les négociations (par ex : Alex Sandro, Pjanic, Higuain, etc…), et pourraient finir par intéresser Paris.

Car s’il était amené à retrouver l’Inter, même à un an de la fin de son contrat, les Nerazzurri ne le céderont pas facilement à un concurrent direct en Championnat. D’autant plus au vu de la rivalité historique entre les deux clubs. Ils le vendront sûrement à un prix compris entre 60 et 70 millions d’euros, mais privilégieront un autre club que les Bianconeri. Mais en cas d’absence d’offre, les dirigeants de l’Inter ne prendront pas le risque de perdre un joueur de cette valeur en fin de contrat (et donc libre), ni de le laisser en tribune avec ses six millions d’euros de salaire annuel. Ils pourraient tout même finir par être ouverts à la négociation, mais avec un gros chèque en échange, ou un voir deux joueurs en échange.

Icardi sous le maillot Interiste, contre la Juventus de Matuidi.

Dans tous les cas de figure, une arrivée d’Icardi à Turin serait coûteuse et les négociations longues, mais les Turinois ont déjà prouvé qu’ils étaient capable de mettre le prix, et montrer les arguments nécessaires pour finaliser une recrue de haut niveau (comme l’énorme arrivée de Cristiano Ronaldo par exemple). D’autant plus qu’ils ont dans leur effectif de nombreux joueurs qui pourraient servir de contrepartie technique, dans les deux cas de figure. Cette hypothèse est donc loin de relever du fantasme.

MON AVIS

A trois mois de l’ouverture du marché des transferts, ces trois options semblent les plus crédibles, bien qu’un autre club peut entrer dans la danse et rafler la mise. Mais au vu du contexte économique, et des besoins du PSG de conserver Icardi vu que le départ de Cavani en fin de saison semble acté, les Parisiens lèveront l’option d’achat du joueur. Pour Icardi, l’augmentation financière sera importante, je pense donc qu’il acceptera l’offre. En devenant officiellement un joueur du PSG, l’option Juventus s’éloignera, mais je pense que pour faire plier le PSG, la Juve devra proposer un énorme montant, ou des joueurs en échange (dans ce domaine la Juve possède du beau monde) afin de boucler l’opération dans le même été.

Il y a fort à parier qu’Icardi sera donc définitivement Parisien au 1er Juillet, d’autant que les derniers signaux semblent très positifs. Mais on peut être sûr que le feuilleton Icardi-Juve nous tiendra en haleine tout le long de l’été, les journaux Italiens utilisent beaucoup le couple Argentin et ne s’en priveront pour ajouter de l’huile sur le feu. D’autant qu’en cas en mercato tout est possible, surtout quand il s’agit d’Icardi.

Par Marco MAGNANI,
Le 15/04/2020

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon article.

Si vous avez apprécié mon travail, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucune nouvelle publication !

Vous pouvez soutenir le projet gratuitement via uTip. Il vous suffit de regarder quelques vidéos par jour, afin que je perçoives quelques centimes. En soit ce n’est pas beaucoup mais pour moi c’est déjà énorme. Merci de votre lecture et à bientôt.

Me soutenir sur uTip en cliquant ici.

Un commentaire sur “Quel avenir pour Icardi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s